Sauver sapiens

Quand nous comprendrons que nous sommes les seuls représentants de l’espèce homo sapiens survivante, que nous sommes solidaires dans notre destin, l’humanité sera sauvée et entrera dans une ère nouvelle. Cette révolution culturelle ne se réalisera pas spontanément dans les esprits. La diffusion d’un enseignement universel - et le temps - est nécessaire et urgente pour nous y préparer.

.

Ce blog est une base qui invite à rechercher avec l'outil Internet   des informations complémentaires sur des questions d'actualité.

 

L'IMPASSE

Qui sommes-nous?

Il y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d'hominidés. Une seule a survécu, Homo Sapiens, la nôtre.

Mais nous prenons conscience aujourd'hui que nous compromettons sa survie et que nous devons modifier notre comportement pour éviter le chaos.

L'ADN, base biologique de l'évolution 

Notre cerveau, un organe prodigieux

Brève histoire de l'humanité

Les religions sources de conflits 

En Europe, du XVIème siècle au XVIIIème siècle, les guerres de religion ont opposé les catholiques et les protestants. Les événements actuels nous montrent que le XXIème siècle risque d’être marqué par les conflits religieux. Selon une enquête de l'Institut américain Pew Research Center, les conflits et harcèlement liés à la religion ont augmenté depuis six ans.

 Tout évolue. C’est un principe universel, éternel. Ce que nous croyons stable, figé dans le temps, est vu à l’aune de la durée brève de nos vies. Tout change tout le temps. Les religions monothéistes pourraient-elles y échapper ? A l’évidence, ce serait voir perdurer les conflits religieux et les actes terroristes des fous de Dieu, alors que la vraie religion pourrait être «  ce sentiment, pour l'homme, de se sentir en rapport avec la vie infinie qui l'entoure, qui lie sa vie avec cet infini et le guide dans ses actes » (L.Tolstoï, Qu'est-ce que la religion ? ).

Evolution des religions

Un Dieu, des Textes sacrés - Lecture des Textes sacrés

Quelle est l'oeuvre de Dieu?

L'enseignement laïque

Vague de migration

Quand l’économiste Jacques Attali, remarquait en 2017 « voici revenu le temps des grandes migrations » et « bien gérée l’immigration demeure positive », le problème des migrations soulève de vives polémiques en Europe et aux Etats-Unis. Si certains, sensibles à la situation des migrants, sont prêts à les accueiilir, d’autres, et parmi eux des croyants qui ont foi en Dieu qui est amour, veulent les rejeter, car ils voient dans leur arrivée une aggravation de la situation économique, l’intrusion même de terroristes.

"Les migrations sont un phénomène qui est inévitable", a déclaré Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU. En 2050, avec les conséquences du réchauffement climatique, le nombre de réfugiés pourrait dépasser 400 millions selon l’Organisation internationale des migrations.

C’est une des plus graves crises migratoires de l’histoire de l’humanité que nous allons devoir affronter et qui nous divise.

Les mouvements migratoires

Statut de réfugié, titre de séjour

Notre espèce est devenue énergivore

Pendant des millénaires, faisant usage du feu, de la force d’animaux, de l’énergie de phénomènes naturels, l’eau courante du ruisseau, le vent, les hommes ont découvert que l’augmentation de la production d’énergie pouvait modifier leurs conditions de vie et que des besoins nouveaux nécessitaient l’accroissement des exploitations énergétiques. Le mouvement était pris. Aujourd’hui, nous sommes 7 milliards d’humains qui consommons une énergie équivalente à 390 tonnes d’équivalent pétrole par seconde, soit 12 milliards de tonnes par an. Mais tous les habitants ne sont pas égaux dans la répartition de la production mondiale. Un tiers ont la possibilité d’accéder à toute l’énergie qu’ils désirent. Un autre tiers ont leurs besoins partiellement couverts. Ceux du troisième tiers, les plus déshérités, n’ont accès à aucune source d’énergie moderne et « végètent » dans les conditions de vie d’il y a plusieurs siècles.

Notre choix en matière d’énergie, qui doit tenir compte des réserves d’énergies fossiles disponibles, de l’impact de leur exploitation sur l’environnement, sur le réchauffement climatique et notre choix de système économique deviennent cruciaux.

De l'énergie puisée par l'homme dans sa nourriture aux énergies renouvelables - Premières machines à vapeur

Les réserves d'énergies fossiles s\'épuisent-L\'énergie nucléaire -Le gaz de schiste

Combustion des sources d'énergies fossiles et réchauffement climatique

Depuis l’apparition de notre espèce sur la Terre, les humains ont su s’adapter aux changements climatiques faisant succéder des périodes de refroidissement et de réchauffement. Mais depuis la révolution industrielle, nous sommes responsables de l’émission de gaz à effet de serre. Ils pourraient augmenter la température moyenne de 0,3°C à 4,8°C pour les vingt dernières années de ce siècle. Sans pouvoir prévoir la rapidité des effets du réchauffement ni leur ampleur, les perspectives sont inquiétantes.

Devant l’ampleur des conséquences de ce réchauffement pour notre planète, l’Accord de Paris sur le climat a été approuvé par 195 délégations. Il prévoit de contenir le réchauffement climatique « bien en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels » et si possible de viser à « poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5 °C ».

Donald Trump vient d’annoncer qu’il tournait le dos à la lutte contre les changements climatiques et sortait de l’accord de Paris sur le climat. Il cède aux lobbies des énergies fossiles, au détriment des intérêts d’une large majorité des citoyens, des villes, des états et de l’économie des États-Unis mais aussi de la vie de dizaines de millions de personnes dans le monde dans les années qui viennent.

 

Activité humaine et réchauffement climatique - Conséquences du réchauffement

Nous traversons la sixième extinction de masse des espèces.

La Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (l’IPBES, l’équivalent du GIEC pour la biodiversité) a publié son rapport le 6 mai. Un million d'espèces sont menacées d'extinction, sur un total de 8 millions. Nous traversons donc la sixième extinction de masse des espèces. Mais la crise actuelle est 100 fois plus rapide que la dernière et menace la vie humaine.

Le rapport de l’IPBES classe par ordre d'importance les cinq principaux facteurs qui menacent la biodiversité, du plus au moins important, et l'être humain est responsable de chacun d'entre eux : "les changements d'usage des terres et de la mer", "l'exploitation directe de certains organismes", "le changement climatique", "la pollution" et "les espèces exotiques envahissantes", introduites dans de nouveaux milieux par l'activité humaine.

 Extraits du rapport de l'IPBES

L'emploi pour vivre

Dans nos civilisations industrialisées, il est nécessaire et indispensable d’exercer un métier, d’avoir un emploi, ne serait-ce que pour se procurer le minimum pour vivre. Mais aujourd’hui, le déséquilibre entre la demande de travail et l’offre entraîne un chômage mondial qui s’aggrave. Il semble que, pour l’instant, nous sommes dépassés par les événements que l’évolution de la société industrielle a créés. Selon le rapport du Bureau International du Travail, 200 millions de personnes dans le monde sont aujourd’hui sans emploi.

Les économistes sont partagés. Ils forment des écoles de pensée qui défendent des conceptions proches ou radicalement opposées.

La réponse à notre sortie de crise ne peut être apportée par les politiques soumis à assurer la continuité de notre bien-être pour satisfaire nos besoins présents. L’avenir de notre civilisation nécessite le changement de notre mentalité. Il nous faut faire preuve de solidarité alors que l’économie ne nous parle que de chiffres, de produit intérieur brut, de dette, de déficit et de compétitivité

La "main invisible" d'Adam Smith  

L'économie, ça sert à quoi? 

Politique de l'offre et politique de la demande 

La solidarité pour survivre

Vivre avec l’arme nucléaire et le terrorisme

Après le lancement de la bombe nucléaire sur Hiroshima le 6 août 1945 et sur Nagasaki le 9 août, Einstein crée le « Comité de désespoir des Savants de l’Atome » et lance son message : « Notre monde est en face d'une crise encore inaperçue par ceux qui possèdent le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou le mal. La puissance déchaînée de l'atome a tout changé, sauf nos habitudes de penser et nous dérivons vers une catastrophe sans précédent. Nous, scientifiques, qui avons libéré cet immense pouvoir, avons l'écrasante responsabilité dans cette lutte mondiale pour la vie ou la mort, de juguler l'atome au bénéfice de l'humanité et non pour sa destruction ».

Saurons-nous nous libérer de cette menace et de celle du terrorisme ?

Les efforts pour la paix dans le monde – Club des Cinq 

Fonder la démocratie

« La démocratie est un mauvais système, mais est le moins mauvais des systèmes » (Winston Churchill). Elle évite les pires régimes. Elle fait des hommes libres, solidaires et non des esclaves soumis à la volonté de despotes.

Dans les Etats démocratiques, la représentativité des citoyens est la pratique la plus courante. Elle n’est pas exempte de critiques. Selon la boutade du doyen Georges Vedel, académicien et ancien membre du Conseil constitutionnel, « ce que l’on reproche volontiers à la démocratie représentative est d’être insuffisamment démocratique et insuffisamment représentative ».

Tout évolue, et la démocratie semble ne pas devoir échapper à cette loi universelle. « Ce qui définit la démocratie, écrivait le philosophe Alain, ce n'est pas l'origine des pouvoirs, c'est le contrôle continu et efficace que les gouvernés exercent sur les gouvernants ». C’est ce contrôle permanent que des citoyens souhaitent aujourd’hui. Est-ce réalisable ? Beaucoup d’électeurs ne se déplacent même plus pour voter parce qu’ils ont le sentiment que leur vie ne changera pas vraiment, quels que soient les élus, ou parce qu’ils sont lassés par le nombre de votes auxquels ils doivent participer. D’autres se désintéressent totalement de la « chose publique ». Les abstentions et les bulletins blancs ou nuls sont de plus en plus nombreux. Des débats deviennent nécessaires pour envisager des réformes institutionnelles susceptibles de restaurer la confiance dans la démocratie.

Qu’est-ce que la démocratie ?

Le régime représentatif - Les partis politiques - Les débats télévisés

La démocratie, un système imparfait qui évolue

Organiser le monde, un leurre ?

Quand on constate les difficultés que nous rencontrons à construire l’Europe est-il raisonnable d’imaginer pouvoir organiser le monde afin que chaque individu vive en paix, décemment ? Le problème est immense. Comment le résoudre quand une frange de plus en plus réduite de la population concentre toujours plus de richesse, quand des centaines de millions d’humains sont dans le dénuement et que les religions qui prêchent l’amour du prochain sont source de conflits.

Crise économique de 1929 – Assurer la paix mondiale - Communauté européenne du charbon et de l’acier

Les accords de la Jamaïque – Idéologie du libre marché

Naissance de l’Union Européenne

Gouvernance du FMI, de la BM, de l’OMC -

Et la situation en Europe ? Organiser le monde, un leurre ?

Enseigner quoi, pourquoi,quand, comment?

C’est une civilisation nouvelle que les jeunes auront à construire. Il faut que l’enseignement ait une stratégie pour le long terme qui englobe les problèmes actuels de l’humanité et qui risquent de s’accentuer quand, actuellement, la finalité de l’enseignement est qu’un nombre de plus en plus grand d’élèves obtienne le bac et accède aux études supérieures. C’est à l’UNESCO que revient la mission de diffuser les valeurs essentielles, universelles, bases de cet enseignement qui permettra aux homos sapiens que nous sommes tous de vivre ensemble.

Refus de promouvoir une langue universelle

Les enseignements de base

Les années d’incertitude

20% des jeunes d’une génération en échec scolaire

Entrée dans la citoyenneté

Résistance et obéissance, les deux vertus du citoyen (Alain)

Enseigner le doute.

Faire découvrir le plaisir d'apprendre

L'EVEIL

Une transformation profonde de notre société est nécessaire. Faut-il attendre passivement une métamorphose après que l’humanité ait connu plusieurs cataclysmes ? Ou le monde est-il en train de changer sans que nous nous en apercevions ?

Des signes, indépendants les uns des autres, pourraient être les prémices d’un profond changement de civilisation. Des actions isolées, des mouvements sociaux se manifestent, partout dans le monde. Ils ne sont parfois qu’éphémères. Ils rencontrent aussi des résistances. Ils ont des objectifs différents et, par là, manquent de liaison. Mais le mouvement est pris. La marche est engagée. Elle se poursuivra, avec les outils nouveaux du numérique qui permettent de relier les hommes, de s’accorder sur leurs objectifs, de développer leur créativité. Une conscience mondiale s’éveille.

Vers un nouveau sens du religieux

Des croyants vouent leur vie à Dieu, ils ne voient la Vérité que dans les Textes sacrés. Mais il y a aussi ceux qui croient en Dieu et qui vivent, avec leur croyance, dans notre temps. Ils reconnaissent l’évolution du savoir scientifique, l’évolution des techniques qui font que le monde d’aujourd’hui est différent de celui d’autrefois, différent de celui d’Abraham, différent de celui de Mahomet. Ils pensent que les dogmes, les rites religieux évolueront parce que les hommes évoluent, parce que les sociétés qu’ils ont créées évoluent. Ils sont eux-mêmes les auteurs du changement de la vie religieuse quand ils observent plus ou moins les pratiques et les fêtes religieuses de leurs parents et que leurs enfants adopteront par habitude familiale. A la limite, les Textes sacrés sont peu lus, voire ignorés. 

On ne s’attache pas à connaître l’œuvre de Dieu. Il est l’Espérance. C’est Lui qui soutient dans les épreuves de l’existence. On se soumet à sa volonté. « Si Dieu le veut ». « Inch’Allah ». On croit, mais souvent on fait des arrangements avec le Ciel. Qu’ils soient juifs, chrétiens ou musulmans, ceux qui croient en Dieu et admettent que les dogmes sont propres à des civilisations, à des époques, sont disposés à respecter la religion de l’autre.

C’est un nouveau sens du religieux qui évitera à l’humanité de dégénérer, par le jeu des alliances, l’emploi d’armes de destruction massive, en apocalypse

Le Parlement des Religions du Monde

 

La jeunesse se met en marche pour le climat

Une jeune suédoise de 15 ans, Greta Thunberg, est à l’origine d’un mouvement mondial pour le climat. Greta dénonce l’inaction des politiques et des adultes sur la question du réchauffement. Elle s’est rendue à la session de la COP24, à Katowice, en Pologne où elle a prononcé un fougueux plaidoyer durant lequel elle a reproché aux représentants des Etats membres de se comporter de manière irresponsable.

"Vous parlez de poursuivre les mêmes mauvaises idées qui nous ont mis dans cette situation, alors que la seule réaction logique est de tirer le frein à main. Vous n’êtes pas assez matures pour dire les choses comme elles sont. Même ce fardeau vous le laissez à nous, les enfants. »

Une grève scolaire mondial est prévue le 15 mars.

Il est urgent d’agir. Mais les scientifiques du monde entier ont beau le dire rien ne bouge. Pour enfin mettre les décideurs politiques face à leurs responsabilités, des chercheurs et des universitaires se joindront à cette grève climatique mondiale.

 

Vivre autrement

L’histoire nous enseigne qu’une situation critique, conséquence de famine, de guerres ou d’autodestruction par dégradation de l’environnement peut conduire à la disparition d’une civilisation. Une étude de la NASA annonce l’effondrement imminent de notre civilisation si les politiques ne prennent pas des mesures économiques et sociales réformatrices. 

Le chômage mondial est à un niveau jamais atteint. Des hommes, des femmes survivent dans la misère ou s’exilent avec leurs enfants dans l’espoir de trouver ailleurs une vie meilleure. Ils fuient les conséquences du réchauffement climatique, la barbarie de fous de Dieu, l’oppression d’un dictateur. Des " Combats des femmes pour la paix" s'organisent en Israël.

Dans son ouvrage, « Un million de révolutions tranquilles », Bénédicte Manier, journaliste française spécialisée dans les questions sociales et de développement montre qu’il existe partout des hommes, des femmes qui ont mis en place d’autres manières de consommer, d’échanger, de cultiver, de vivre.

Les monnaies complémentaires - Les mouvements d\'entraide

L’euro, monnaie commune ?

Refaire la démocratie

Des choix politiques raisonnés ou une sélection naturelle entre des initiatives multiples?

L'enseignement au XXIème siècle

Notre monde est en rapide transformation. Les progrès technologiques s’accélèrent. La population mondiale explose.

A contrario, et pour les conséquences qui en résultent peut-être, l’avenir nous paraît incertain, voire compromis pour notre espèce.

Nous nous accordons à reconnaître qu’une révolution dans les esprits devient urgente pour résoudre les problèmes que nous laissons aux jeunes. La mission de l’enseignement est de les préparer à en devenir les ferments.

Le rôle des enseignants n’est plus seulement de transmettre un savoir, de contrôler les connaissances, de délivrer des diplômes, mais d’éveiller les curiosités, d’apprendre à douter pour éviter de s’enfermer dans les idées reçues, de développer le sens critique pour résister à l’embrigadement dans des mouvements sectaires dangereux. Des cerveaux acquièrent cette faculté naturellement. C’est d’ailleurs ce qui a permis à l’humanité d’évoluer.

L’enseignement de demain ne pourra être celui d’aujourd’hui pour la simple raison que tout évolue. Les enseignants devront s’adapter à des méthodes nouvelles, des instruments pédagogiques nouveaux.

Des idées sont lancées, des expériences réalisées. C’est dans la mesure où l’enseignement deviendra universel et permanent, que les valeurs de tolérance, de solidarité, de protection de notre environnement et d’économie de nos ressources seront diffusées et inculquées que le monde changera.

Extraits des rapports de Jacques Delors et Michael Barbet

Perspectives pour l'enseignement de demain

 

"CELA PARAIT TOUJOURS IMPOSSIBLE JUSQU’A CE QUE CE SOIT FAIT" (Nelson Mandela)

 L’histoire de l’humanité nous a menés par notre inconséquence dans une impasse.

Mais vous, adolescents et jeunes adultes qui connaissez les problèmes que vous allez rencontrer, attendrez-vous qu’ils s’aggravent pour agir, ou vous résignerez-vous ? Ce ne serait pas là une attitude naturelle, être jeune, c’est croire pouvoir changer le monde. Il en a toujours été ainsi, et c’est peut-être pourquoi le monde a évolué. 

.« Changer le monde ! Soyez réaliste ! La tâche serait gigantesque ! Il faudrait que les milliards d’humains en âge de raisonner unissent leurs efforts dans le but de défendre les mêmes valeurs, oeuvrent dans le même sens. Utopie ! Cela ne s’est jamais réalisé et ne se réalisera jamais ! »

Parler ainsi, c’est oublier que les plus grandes réalisations humaines étaient d’abord des utopies. A ne citer pour exemple que le rêve le plus ancien de l’homme : voler. L’homme n’était pas fait pour voler - et il vole. Il se lance même à la conquête de l’espace ! 

Ce qui pour nous, adultes, relève du rêve peut être pour vous, adolescents, un défi stimulant.

La crise que nous traversons est l’épreuve que nous devons accomplir pour nous élever à la qualité d’homo sapiens, l’homme intelligent et sage, que nous nous sommes attribuée. Là est, pour vous le sens de votre vie : effectuer cette métamorphose. 

 

Quelle voie choisir pour bâtir un monde nouveau ?

Nous souhaitons le changement, mais avancer à l’aveuglette, sans se fixer le but à atteindre, c’est être à peu près certain d’aller droit dans le mur.

La religion  facteur de paix

Les dogmes religieux sont les causes profondes de nos divisions. Dieu n’est pas du domaine observable par la science, et la science de ce fait ne peut nier Dieu, mais la religion ne peut rejeter les avancées de la connaissance scientifique qui progresse sans cesse. Les religions elles-mêmes évoluent. C’est un nouveau sens du religieux, facteur de paix et non de guerres, qui permettra aux humains d’échapper aux conflits religieux jusqu’à présent permanents.

Protéger notre planète

De l’Afrique, notre espèce s’est aventurée partout sur notre planète. Elle s’est adaptée aux conditions de vie extrêmes. Puis notre cerveau nous a permis d’exploiter notre environnement et nous avons cru nous en rendre maîtres. Nous prenons conscience aujourd’hui que nous rendons notre planète invivable pour notre espèce. Il faut réduire nos besoins en énergies fossiles dont les réserves sont limitées, réduire nos déchets qui polluent, protéger les espèces vivantes, végétales et animales avec lesquelles nous vivons en symbiose.

Un nouveau système économique et financier

La monnaie est devenue nécessaire pour vivre. Elle est obtenue par le travail, mais il y a 172 millions de chômeurs dans le monde et si le taux de chômage baisse dans certains pays, les conditions de travail demeurent précaires.

Créer des besoins, travailler plus pour gagner plus et permettre de les satisfaire, est-ce la solution quand les ressources de la planète sont limitées, que nous devons lutter contre la pollution et la diminution de la biodiversité ?

C’est un nouveau système économique et financier qu’il faut mettre en place, qui supprimera les inégalités monstrueuses et où chacun pourra vivre dignement.

Une démocratie nouvelle

En démocratie, le peuple souverain exprime sa volonté par ses représentants élus qui gouvernent pendant la durée de leur mandat. Le développement des médias permet aujourd’hui une connaissance immédiate des événements et la possibilité pour tous de s’exprimer, de faire valoir son opinion. Cette possibilité rend pour des citoyens le système représentatif obsolète. Ils souhaitent une démocratie directe, permanente. Des pays ont intégré des éléments de cette forme de démocratie dans leurs institutions (Suisse, Nouvelle-Angleterre). C’est une évolution qui ne peut que s’étendre et se développer.

Une nouvelle forme d’enseignement

On ne peut pas imaginer ce que sera le monde de demain, mais il est certain qu’il sera différent du monde où nous vivons. A l’ évidence, l’enseignement sera également différent, dans ses méthodes, ses programmes, les rapports entre enseignants et apprenants. Il serait même souhaitable, si nous voulons que le monde change, que la mission de l’enseignement soit de préparer les jeunes à ce changement. La compréhension du cerveau humain et des mécanismes d'apprentissage a fait des progrès considérables. Des expériences pédagogiques existent déjà dans le monde (Japon Finlande). L’erreur serait de refuser de croire à leur utilité, de ne pas participer aux recherches, aux expériences pédagogiques.

 

MERCI AUX VISITEURS QUI ME FERONT PART DE LEURS COMMENTAIRES EN BAS DE PAGE. Seules les publicités ne seront pas publiées.

 

 henri david

ancien maître d'école

 Sites du même auteur:

L’humanité est dans une phase de transition. La mission de l’enseignement est de préparer les jeunes à bâtir le monde de demain. Enseigner l’histoire des religions et l’évolution de la science est le préalable à la paix

http://www.religionetouscience.com

La monnaie a été créée pour faciliter les échanges, mais les banques en ont fait une source de profit et le monde croule sous 200 000 milliards de dettes. L’emploi procure la monnaie pour vivre, mais le chômage est un fléau mondial. Saurons-nous prendre les bonnes décisions avant que la situation devienne explosive ?

http://monnaiepourvivre.com

 

EXPRIMEZ-VOUS SUR LES SUJETS DE CES SITES EN M'ENVOYANT VOS COMMENTAIRES:

A l'adresse: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 


 

 

 

 

 

Commentaires   

0 #95 link alternatif judi 24-04-2020 09:54
Hello, of course this post is really fastidious and I have learned lot of things from it regarding blogging.
thanks.
Citer
0 #94 poker yua 13-04-2020 11:53
I am no longer sure where you are getting your info, however
good topic. I needs to spend some tiime studying more oor
figuring out more. Thanks for grdeat info I used to be on the lookout for this
info for my mission.

my weeb site; poker yua: http://clubfadoqbedford.ca/wp-content/plugins/zingiri-forum/mybb/member.php?action=profile&uid=637782
Citer
0 #93 website 02-04-2020 05:35
Good day! I just want to give you a big thumbs up for your excellent information you've got here on this post.
I'll be coming back to your website for more soon.
website: http://community.viajar.tur.br/index.php?p=/discussion/1687885/read-about-sports-betting-ukraine betting odds for
presidential elections
Citer
0 #92 Jerome Lefabre 31-03-2020 18:39
Bonjour,

Le coronavirus a causé une grosse crise j'espère sincèrement que vous et votre famille n'êtes pas touché. Cependant en tant que propriétaire du site sauversapiens.com vous êtes surement touché par la crise économique.
C'est pour cela que la nouvelle loi Pinel 2020 est très intéressante pour repartir d'un bon pied car elle va vous permettre de bénéficier :

- De réduction d'impôt jusqu'à 63 000€/an
- De loyers régulier
- Investissement sans apport
- Pas de location à gérer
- et bien d'autre chose

Si vous voulez recevoir un guide qui explique tout de A à Z vous avez juste à remplir un petit formulaire qui dure moins de 42 secondes. (Ça vaut vraiment le coup)

https://pinel.systeme.io/pinel-solution

Bon courage pour la suite

Cordialement

Jerome Lefabre

Henri
J'ai la chance pour l'instant de ne pas être contaminé. Merci pour votre conseil
Citer
0 #91 application essay 26-03-2020 19:29
Simply wish to say your article is as surprising.
The clearness in your post is simply excellent and i could assume
you're an expert on this subject. Fine with your permission allow me
to grab your feed to keep updated with forthcoming post.
Thanks a million and please keep up the gratifying work.
Citer
0 #90 sabung ayam s128 07-02-2020 13:38
Hi there, after reading this amazing piece of writing i am
too cheerful to share my knowledge here with mates.

my web page: sabung ayam s128: http://www.aduayamsaigon.com/
Citer
0 #89 health 23-01-2020 07:53
It's really a nice and useful piece of info.
I am happy that you shared this useful information with us.
Please keep us informed like this. Thanks for sharing.
Citer
0 #88 financial advisors 23-01-2020 04:19
Hi there, everything is going nicely here and ofcourse every one is sharing data, that's
actually excellent, keep up writing.
Citer
0 #87 financial plan 22-01-2020 05:03
It's awesome to go to see this web site and reading the views of all mates regarding this paragraph, while I am also keen of getting familiarity.
Citer
0 #86 sabung ayam s128 21-01-2020 04:19
I read this post fully concerning the comparison of hottest and
previous technologies, it's amazing article.

Here is my blog post :: sabung ayam s128: http://www.laga-ayam.com/
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir